info@edifea.ch
+41 22 807 33 22

Small City : un ambitieux chantier dirigé par un homme d’expérience

C’est à Rémi Roullier qu’EDIFEA a choisi de confier la direction de la réalisation du projet Small City qui a été développé par Urban Project SA en partenariat avec la FTI. Le projet a été dessiné par le bureau d’architectes LRS, lauréat d’un concours d’architecte en SIA 142. Situé au Petit-Lancy, le bâtiment pourra accueillir jusqu’à 300 entreprises relevant de 9 secteurs d’activité différents. Alors que les fonds de fouilles viennent juste d’être livrés par le bureau Karakas & Français, ingénieurs civils mandatés par Urban Project SA (pilote du projet pour le compte du maître d’ouvrage), notre collaborateur revient sur ce projet dont les différentes étapes demandent une certaine force d’anticipation.

EDIFEA. En quoi consiste le projet et où en est-il ?
Rémi Roullier. La volonté du maître d’ouvrage a été de créer le concept « Small City », un hôtel industriel d’entreprises qui rassemblera des artisans, des services, des bureaux, des entrepôts de stockage… avec pour ambition de valoriser le commerce 4.0, et permettre une visibilité du savoir-faire artisanal. Il comptera 4 niveaux de sous-sol et 6 étages. L’origine de ce projet remonte à 2014 avec une ligne directrice initiée par la FTI et la Ville de Lancy. L’autorisation de construire a été obtenue en septembre 2018. Les terrassiers ont donné les premiers coups de pioche courant de l’été 2020. EDIFEA a été mandatée par le maître d’ouvrage pour intervenir en tant qu’entreprise totale. Maintenant que les terrassements et travaux spéciaux sont achevés, nous prenons en charge le site. Nous avons d’ores et déjà monté les deux grues et la centrale à béton.

Comment se déroulent les travaux ?
Le projet a été scindé en deux étapes. La première porte sur un tiers du bâtiment. Lorsqu’elle sera achevée, à la fin 2022, la plupart des locataires du bâtiment actuel pourront déménager dans les nouveaux locaux. La deuxième étape des travaux comprendra préalablement la démolition de l’ancien bâtiment et la construction des deux tiers restants du projet. Elle sera naturellement plus longue et devrait durer 30 mois pour notre partie, les aménagements extérieurs étant pilotés par Urban Project SA.

Quel est votre rôle ?
J’ai été désigné pour prendre la direction du projet. Celui-ci mobilisera une dizaine de personnes environ, pour la direction de travaux et l’encadrement. Au cours de ma carrière, j’ai travaillé sur d’autres projets importants, comme le Musée des Confluences et le nouveau stade de Lyon. Je suis entré chez EDIFEA il y a deux ans en tant que chargé d’affaires après avoir travaillé sur chantier comme ingénieur travaux au début de ma carrière jusqu’à des postes de responsable d’exploitation et de directeur adjoint d’entreprise. Cette polyvalence me permet d’être pragmatique sur un chantier d’une telle importance et d’anticiper l’avenir. Par exemple, je sollicite des prestataires dont je sais qu’ils sont capables de réaliser ce type d’ouvrage et d’assumer les enjeux du planning. Je m’assure également que la première phase soit maîtrisée, notamment d’un point de vue financier et au niveau des conceptions, afin d’optimiser le déroulement de la phase suivante. Les décisions que nous prenons aujourd’hui ont des conséquences sur la suite du projet. Cela revient à piloter un paquebot avec l’agilité d’un petit navire. Pour gérer cette inertie, il est nécessaire d’avoir une véritable vision, à la fois locale et globale.

Quelles sont les difficultés liées à ce chantier ?
Une réalisation en deux étapes est notre principale difficulté. Elle nécessite que les entreprises s’engagent sur des prestations prévues en 2023-24. Qui plus est, la première partie du bâtiment doit être parfaitement fonctionnelle et recevoir le permis d’exploiter, alors même qu’elle ne sera pas encore construite dans sa totalité. Cela demande d’appréhender tous les sujets, tels que les réseaux énergétiques, la mobilité… soit de toujours penser à une grande flexibilité et modularité du projet. C’est d’autant plus important que le concept « Small City » accueillera des catégories de locataires très différentes. Nous participons aux réunions de commercialisation, pilotée par Urban Project SA et Studio MEV, afin de connaitre leurs besoins spécifiques et d’adapter les lieux à leurs demandes.

Rémi Roullier, fondé de pouvoir & directeur de projet EDIFEA