info@edifea.ch
+41 22 807 33 22

Les Arases : 7 bâtiments de haut standing dans le quartier de Conches

Dans le quartier prisé de Conches s’élèvent depuis juillet 2019 sept bâtiments de haut standing : Les Arases. Cet ensemble immobilier dont la conception et la coordination reviennent à la société 1875 Finance compte 57 appartements PPE de 3 à 7 pièces. EDIFEA s’est vue confier la direction des travaux, une mission qu’assume depuis son arrivée dans notre entreprise le chef de projet Thibaut Bernard.

EDIFEA. Pouvez-vous revenir sur la chronologie de ce projet ?
Thibaut Bernard. Après que l’autorisation de construire a été délivrée, le maître d’ouvrage nous a transféré le dossier afin que nous l’exécutions. Les travaux ont débuté en juillet 2019 et la livraison doit avoir lieu entre novembre et décembre 2021. Elle a été repoussée de quelques mois, car la crise sanitaire du COVID a entrainé un léger retard. Actuellement, nous en sommes à la fin du gros œuvre sur les 2 derniers bâtiments ; il doit être achevé dans 5 mois. Les 5 premiers bâtiments sont en phases de hors d’eau/ hors d’air et d’aménagements intérieurs.

Quel est le rôle d’EDIFEA ?
Dans la grande majorité des cas, nous intervenons en tant qu’entreprise générale mais, sur ce projet et à la demande du maître d’ouvrage, nous assurons la direction de travaux. En tant que chef de projet, je pilote le dossier sous différents aspects : contractuels, financiers, planning, techniques… Après une première phase de préparation, nous avons réalisé, avec le conducteur de travaux principal, les différents appels d’offres et reçu les entreprises auxquelles ont été adjugées les différentes parties des travaux et ce, après que nous leur avons présenté le dossier et ses contraintes. Nous pilotons en parallèle l’ensemble des mandataires du projet afin de centraliser et remonter les informations pour le maître d’ouvrage. Notre rôle est donc de tenir le planning général et les délais intermédiaires, d’assurer la qualité des travaux, le tout en respectant l’enveloppe budgétaire allouée. L’équipe du   projet compte, en plus des deux conducteurs de travaux, une assistante en charge des sujets administratifs et une conseillère à la clientèle qui accompagne les acquéreurs dans leur choix de finitions et d’équipements pour leur futur appartement.

Quelles ont été les difficultés sur ce projet ?
La principale difficulté tient dans l’emplacement de la parcelle. Elle est en effet enclavée dans une zone Villa (zone 5). Par conséquent, ce chantier imposant est entouré de propriétés individuelles privées. De ce fait, nous avons organisé différentes séances d’information au cours desquelles nous avons présenté et expliqué le projet aux habitants. Parce qu’il nous fallait leur accord pour emprunter les voies d’accès au chantier, nous avons tout mis en œuvre pour proposer et trouver des compromis afin de satisfaire les besoins du chantier tout en respectant les exigences des riverains et de la Commune. Pour cela, nous avons mis en place une organisation minutieuse dont un planning de livraison hebdomadaire, strictement limité au matin. Nous avons imposé l’évacuation des 36’000 m3 de matériaux de terrassement dans une carrière proche afin de limiter le trafic dans Genève.
L’autre principale contrainte provient du fait que la commercialisation du projet a débuté à l’automne 2019 et que les appartements sont donc vendus au fur et à mesure de l’avancement de la construction. Cela suppose que nous devons nous laisser une marge de manœuvre suffisante pour que les acquéreurs puissent personnaliser leur futur logement. Par exemple, nous attendons le dernier moment pour mettre en fabrication les cuisines afin de laisser la possibilité aux acquéreurs de choisir leur finition et aménagement.

Comment se déroulent les travaux ?
Sur le chantier, les différents corps d’État se succèdent de manière à suivre une rotation clairement établie. Les bâtiments sont ainsi construits les uns après les autres avec un intervalle de 15 jours pour les différents aménagements intérieurs des bâtiments. Cela nous permet notamment de gagner du temps, puisque nous sommes en mesure de reproduire ce qui fonctionne sur le chantier et d’éviter les éventuelles problématiques rencontrées en amont sur les premiers bâtiments. Sur le chantier, ce sont en moyenne 60 à 70 ouvriers qui travaillent au quotidien. Des consignes ont également été données aux entreprises pour que le tri des déchets et la gestion des eaux de chantier soient réalisés dans le respect de l’environnement.

À quoi est dû le succès de l’équipe EDIFEA sur ce chantier ?
Nous bénéficions de la confiance de notre Direction et sommes toujours à l’écoute du maître d’ouvrage. Cela nous a permis de solutionner l’ensemble des contraintes rencontrées sur le projet jusqu’à présent. Nous avons également la chance de construire pour un maître d’ouvrage qui se donne les moyens de ses ambitions, nous permettant ainsi de construire sereinement ce programme de qualité. L’implication, les différents profils et les expériences variés de l’équipe EDIFEA sur ce projet nous permettent d’être régulièrement force de proposition auprès du maître d’ouvrage et des acquéreurs.