info@edifea.ch
+41 22 807 33 22

Edifea construit Les Allières, un élégant programme de logements au cœur de Genève

Dans le quartier des Eaux-Vives, à Genève, ce sont 400 nouveaux logements répartis sur 4 bâtiments qui verront le jour entre le printemps 2022 et fin 2023. EDIFEA intervient en tant qu’Entreprise Générale pour deux d’entre eux. En qualité de Chef de projet Edifea, Mehdi Maatamri coordonne un chantier qui n’est pas sans certaines difficultés. Il revient sur les méthodes qui lui permettent de mener sereinement ses équipes sur le terrain.

EDIFEA. Comment décririez-vous Les Allières ?
Mehdi Maatamri. C’est un élégant programme d’habitations comptant quatre bâtiments : A, B, C et D. Nous sommes mandatés pour la réalisation des immeubles C et D, lesquels comprennent 100 logements, dont 65 en PPE et 35 en HM. Le chantier a débuté fin 2019 pour une livraison prévue en mai 2022. Actuellement, nous en sommes aux travaux de gros œuvre.
Nous collaborons étroitement avec le cabinet d’architecture Estravaganza SA ainsi qu’avec les entreprises des différentes spécialités et la Direction de travaux des bâtiments voisins A et B. Ma mission est de piloter ce vaste projet de la technique à sa gestion financière et contractuelle, secondé de deux conducteurs de travaux pour la partie technique, de notre conseillère clientèle en charge de la relation PPE, ainsi que de notre assistante de projet en charge de l’ensemble de la partie administrative. Les Allières présentent plusieurs aspects complexes, dont une livraison des immeubles C et D prévue lors de la première étape.

Quelles sont ces complexités ?
Les quatre bâtiments se situent à proximité immédiate de l’hypercentre de Genève, dans une zone relativement exiguë. Le chantier ne comporte de surcroît qu’une seule entrée qui sert également de sortie unique pour l’ensemble des projets, ce qui engendre des complications logistiques. L’équipe du projet accompagnée par notre Bureau d’Études Techniques ainsi que par nos mandataires et nos sous-traitants partenaires ont dû se concerter régulièrement pour optimiser au mieux les nombreuses étapes de travaux concomitantes et leurs différents phasages, notamment lors des travaux assez conséquents de terrassement et de travaux spéciaux. En plus de ce phasage spécifique, nous avons fait face aux intempéries, à des difficultés géologiques et à l’interruption des chantiers dictée par le Conseil Fédéral et le Conseil d’État dans le premier trimestre.

Quelles sont les particularités de ces immeubles ?
Tout le quartier bénéficie du GeniLac, le réseau thermique écologique porté par SIG, qui permet de chauffer les bâtiments grâce au lac Léman. Les deux immeubles pour lesquels nous sommes mandatés sont équipés de façades recouvertes de plaques de terre cuite, pour une meilleure intégration dans un quartier « vert » de la ville.

Comment expliquez-vous le succès d’EDIFEA dans ce type de projets ?
Je pense que ce qui fait la différence, c’est l’importance que nous accordons à l’humain. Nous sommes particulièrement à l’écoute de nos clients et nous nous positionnons en force de proposition. Nous encourageons l’esprit de coopération avec et entre les différents intervenants dans la mise en œuvre de solutions au bénéfice du projet. Nous envisageons notre métier comme un travail d’équipe, où le savoir-faire de chaque intervenant est réellement valorisé pour assurer le succès de la construction. Un projet se gagne ensemble !